Déguster le Champagne

Ah… Champagne mon Chouchou !!! Je dois avouer que je lui voue un culte particulier. Pourtant dieu (Bacchus bien sûr) sait que j’aime les vins dans leur infinie diversité, mais j’ai un faible (le mot l’est en tout cas !!!) pour ce divin breuvage 🙂 Il est de toutes les fêtes et il peut se boire sur n’importe quel plat. (Bon c’est dommage sur une pizza mais on peut quand même !)

 

C’est pourquoi je fais une entorse à ma décision de ne parler pour commencer que des vins du Roussillon, jusqu’à ce que j’aie « écumé » le département ! A l’approche des fêtes de fin d’année on ne peut ignorer le Champagne. On attribue à Dom Pérignon d’avoir découvert la méthode champenoise, c’est-à-dire la prise de mousse en bouteille, lors d’un pèlerinage à Limoux. Ça me donne une bonne excuse, on se rapproche !!!

 

Sans rentrer dans les détails, je vous propose de découvrir le principe de la méthode champenoise :

3 cépages sont autorisés : le Pinot noir  et le Pinot meunier en cépages rouges, le Chardonnay en cépage blanc.

 

Donc, quand vous lisez « Blanc de Blancs » sur la bouteille, cela signifie que c’est un champagne composé uniquement  de Chardonnay.

 

Vendange, Pressurage, Débourbage, Fermentation, Assemblage, Tirage, Prise de mousse, Maturation, Remuage, Dégorgement et Finition !

 

Voilà les grandes étapes de la fabrication du Champagne, ça laisse pantois ! Mais l’explication est sans doute moins glamour ! Je vous promets d’être plus explicite lors de la dégustation du 03 décembre !!! (Sinon cliquez sur les tags en bas de page!)

Comment se boit donc ce breuvage ?

Il faut tout de même savoir que l’on ne déguste pas le Champagne tout à fait de la même façon qu’un vin blanc tranquille (c’est à dire sans bulles !).

 

Il faut, lors de l’étape de l’œil, vérifier :

 

  • La bulle: Grosse, moyenne, fine, très fine    Plus elle est fine plus on sera en présence d’un champagne de qualité
  • La tenue de la mousse: Absente, courte, moyenne, longue   Sa persistance est un signe de qualité

 

Que faut-il savoir sur le champagne avant de le déguster ?

 

  • Qu’il n’est millésimé (année de fabrication indiquée sur l’étiquette) que lors des grandes années, en termes de qualité (donc pas d’assemblage avec des vins d’autres années pour faire un millésimé)
  • Qu’il n’y a qu’en Champagne que l’on peut faire du rosé en ajoutant du vin rouge (de la région à base de Pinot noir comme le Bouzy) au champagne blanc
  • Que le type de vin (de Doux à Brut sauvage) dépend de la quantité de sucre ajoutée pendant la finition (liqueur de dosage)
  • Que la taille des bouteilles varie de (Informations du site Taille- bouteille- vin.fr):

 

1/8 = 9,4 cl –  Le Quart = 20 cl – La Chopine = 25 cl – La Demie (ou Fillette) =  37,5 cl –  Le Médium (n’existe plus) = 60 cl – La Bouteille (ou Champenoise) = 75 cl – Le Magnum = 1,50L( 2 bouteilles)  – Le Jéroboam = 3 L (4 bouteilles) –   Le Mathusalem =  6 L ( 8 bouteilles) – Le Salmanazar = 9 L ( 12 bouteilles) – Le Balthazar = 12 L (16 bouteilles) – Le Nabuchodonosor = 15 L ( 20 bouteilles) – Le Salomon = 18 L ( 24 bouteilles) – Le Souverain = 26,25 L( 35 bouteilles) – Le Primat = 27 L ( 36 bouteilles) – Le Melchisédech = 30 L (40 bouteilles).

 

  • Qu’il ne faut jamais enlever le muselet qui maintien le bouchon de la bouteille de Champagne, encore moins laisser le bouchon sans le maintenir avec le doigt, il y a un vrai risque d’accident !!!

Comment ouvrir la bouteille ?

Pas d’affolement, on peut ouvrir une bouteille de Champagne sans danger, en respectant quelques consignes :

 

  • Tenir le col de la bouteille d’une main en maintenant le bouchon avec le pouce.
  • Dévisser le muselet avec l’autre main et le laisser sur le bouchon (meilleure prise)
  • Pendant qu’on maintient le bouchon d’une main, l’autre main tient la bouteille et la fait tourner doucement (ce n’est pas le bouchon qui tourne)
  • Si le Champagne manque de fraîcheur et se met à mousser, éviter d’appuyer avec le bouchon, ça va seulement le faire gicler davantage. Pencher la bouteille et approcher rapidement un verre !!!

 

Je vais vous préparer une petite vidéo de démonstration ! Bon, je vais donc mettre une bouteille de Champagne au frais afin de vous montrer. Mon sens de l’abnégation me perdra 🙂

Pas de commentaire

Poster un commentaire