Apprendre à décanter un vin

C’est toujours bien de laisser décanter les choses, laisser passer l’orage, attendre l’apaisement…

Comme quoi les mots, même dans un contexte différent se comprennent. Pourquoi décante-t-on un vin ? Parce qu’il a du dépôt, parce qu’il est fermé et a besoin de temps et d’oxygène pour s’exprimer. Je suis sûre que ça vous rappelle quelqu’un !!! En tout cas, moi je sais que mon Mister Vino est comme les vins de garde, il faut lui laisser le temps de décanter, aller s’oxygéner avant qu’il ne vide son sac (surtout quand il est fermé comme une huître pour cause de mauvaise humeur 🙂 ).

 

Il y a une différence entre décanter et carafer. On met un vin en carafe quand on souhaite l’oxygéner car son nez est fermé. Il peut-être jeune et ce ne sera pas forcément un grand vin, mais on va l’aider à s’ouvrir pour pouvoir le boire plus rapidement. ( Par rapidement, je veux bien sûr parler du laps de temps entre l’ouverture de la bouteille et le moment ou on pourra le déguster, pas votre vitesse à le boire 🙂 ) On décante un vin, quand il a un certain âge ( ou un âge certain ) et que l’on veut le séparer du dépôt qui s’est formé dans la bouteille. On vérifie d’abord qu’il soit en capacité de supporter la décantation. Le fait de l’oxygéner apportera en plus,  les mêmes effets que los du carafage.

Quels vins va-t-on décanter et pourquoi ?

Décanter sert à séparer le vin du dépôt qui s’est formé dans le fond de la bouteille, quand le vin est vieux. De manière générale on ne décantera que les vins rouges. Toutefois, il ne faudra pas généraliser et, par exemple, décanter systématiquement quand le vin servi est vieux. (Et oui, il faut parfois le laisser ronchonner dans son coin 🙂 ) Pour pouvoir être décanté un vin doit avoir une certaine structure, de la matière et des  tanins encore bien présents. Dans le cas contraire, le fait de le décanter risque de totalement l’anéantir et il ne restera rien en bouche.

 

On décantera plutôt un grand vin de Bordeaux qu’un grand vin de Bourgogne.

 

Carafer sert à oxygéner le vin quand il est fermé souvent parce qu’il est jeune.  On peut le faire sur des vins rouges jeunes ayant une belle structure, (plutôt des vins du sud de la France, sous la Loire !) ou sur quelques beaux vins blancs  dominés par le bois qui pourront s’ouvrir sur du fruit à l’oxygénation (Grands Bourgognes Blancs).
C’est en ouvrant la bouteille, au moins deux heures avant et en goûtant le vin, que l’on saura quelle option choisir, décanter, carafer ou juste le laisser s’oxygéner doucement dans la bouteille.

Comment procéder ?

Pour carafer, il suffit de verser délicatement le vin dans la carafe.

 

Pour décanter, l’opération est plus délicate car il s’agit de ne pas verser le dépôt dans la carafe. On va donc enlever complètement la collerette autour du bouchon et se placer au-dessus d’une bougie afin de voir arriver le dépôt et arrêter la décantation juste avant qu’il n’arrive dans la carafe.

 

Il vaut mieux ensuite laisser le vin reposer une heure avant de le déguster. Faites quand même attention à conserver une température correcte pour la dégustation. Entre 9° et 13° pour déguster le vin blanc et de 12° à 16° pour le vin rouge. La température idéale va varier selon l’appellation. Comme d’habitude, pas d’affolement si les informations arrivent en masse, Je vais préparer une petite vidéo pour la mise en pratique !

Pas de commentaire

Poster un commentaire