Mystère à Maury

10,0015,00

 

Une ancienne légende l’affirme : une mystérieuse confrérie, remontant au moyen-âge, œuvre en secret à la préservation des raffinements de la culture cathare !

 

Pour en devenir membre et bénéficier de ses savoirs, il faudra retrouver, dans le village et dans ses environs les indices, les mots de passe dissimulés tout au long du parcours de la Dame…

 

L’aventure s’articule en deux parties :

  • Un jeu d’énigmes pour découvrir toutes les facettes du village !
  • Une séance d’initiation à la dégustation, pour apprendre à savourer les meilleurs crus des vins de Maury !

 

Un minimum de 10 personnes est requis pour assurer l’activité.

 

 

Clear
SKU: N/A Domaine :

Mystère à Maury

Connaissez-vous la légende de la Dame de Maury ?

Vous ne la trouverez dans aucun livre d’histoire, et tous les habitants des environs vous sembleront réticents à son évocation. Les hommes d’église vous regarderont même d’un air soupçonneux et réprobateur, comme si ce conte avait quelque chose à voir avec le Diable lui-même…

 

Et pourtant, c’est l’un d’entre eux qui m’a raconté cette histoire, un vieux moine un peu original qui vivait seul à l’écart du village, près d’une petite chapelle perchée en surplomb de la grand route. Oh, lui aussi au début se montra fort évasif, mais je parvins peu à peu à gagner sa confiance, et voici l’histoire qu’il me conta, assis à l’ombre des pins, près de la chapelle qui lui servait de demeure.

 

C’était au plus profond du moyen-âge, en l’une des plus noires périodes de notre histoire. Les puissants seigneurs du Nord, ulcérés par les croyances et le mode de vie des gens d’ici, jaloux des raffinements et des beautés de la culture cathare, décidèrent de porter guerre et destruction en ces terres hérétiques.
Ils étaient soutenus par l’église romaine et menés par le pire des hommes, le terrible Simon de Montfort, un chef prêt à toutes les infamies pour parvenir à ses fins. Sous son commandement, des hordes de soudards, de mercenaires sans foi ni loi déferlèrent dans nos campagnes, prenant l’une après l’autre les forteresses des seigneurs cathares au prix d’ignobles massacres et d’innommables meurtres et rapines.

 

Tous les châteaux tombèrent !Parcours découverte
Le dernier à résister, le dernier à tenir tête à ce ras de marée, ce fut Quéribus !

Quéribus !

Un nid d’aigle perché au plus haut des falaises, une place-forte réputée imprenable, si ce n’est par la faim et la soif ! Les troupes croisées encerclent la place et montent le siège. Des semaines durant, elles tentent d’affamer les derniers cathares retranchés dans le château.
Là-haut, dans les grandes salles voûtées, les assiégés n’en ont cure ! Leurs réserves sont maigres, leurs citernes presque vides, mais ils ont décidé de ne pas en tenir compte. Se sachant perdus, ils veulent vivre dignement leurs derniers instants d’hommes libres !

 

La fine fleur de la société Albigeoise moribonde se trouve ainsi réunie pour une dernière fête : seigneurs et hommes d’église, guerriers et artistes, poètes et troubadours festoient comme si le péril, au dehors, n’existait plus.
Bientôt, ils le savent, ils devront rendre les armes et subir la loi implacable des croisés : renoncer à leur foi, à leur mode de vie, ou périr dans les flammes du bûcher ! Cela, ils ne peuvent s’y résoudre ! Enivrés par le vin des Corbières, enflammés par les chants et les discours, ils prennent une grande résolution !
Parcours découverteC’est décidé : demain, les derniers guerriers valides feront diversion. Ils défieront les assiégeants en lançant leurs dernières forces dans la bataille. Pendant ce temps les plus grands esprits, ceux qui représentent le meilleur de la culture cathare, tenteront de s’échapper pour sauver ce qui peut l’être encore.

 

Et ainsi est-il fait ! Dès l’aube, alors que résonnent les premières clameurs de la bataille, un petit groupe sort discrètement par une poterne dérobée et entreprend la périlleuse descente de la falaise. Le sentier étroit et tortueux longe le vide, des pierres roulent parfois sous les pas des fuyards qui s’arrêtent brusquement et retiennent leur souffle, puis repartent à pas comptés, étreints par la peur de se faire repérer…
Enfin ils y sont ! La falaise vertigineuse est maintenant derrière eux, la pente se fait plus douce. Sous le couvert d’un petit bois de résineux, le groupe s’arrête un court instant. Quelques brèves embrassades et ils se séparent. Tel troubadour célèbre ira tenter sa chance à la cour du comte de Toulouse, qui est friand de belles histoires et indulgent envers les clandestins. Tel prédicateur partira vers l’ouest enseigner aux bergers des montagnes la parole des Parfaits. Tel architecte proposera ses services aux petits seigneurs du Razès ou du pays de Sault pour restaurer leurs châteaux abîmés par des années de guerre…

 

La Dame du château, celle qui nous intéresse, ne peut se résoudre à quitter les lieux qui l’ont vu naître ! Elle se dirige vers le sud, où elle sait que se trouve un village qui pourra la soustraire aux griffes de l’inquisition. Vous l’avez deviné, ce village, c’est Maury !

 

 
 L’histoire complète vous sera offerte le jour de votre parcours

Retrouvez-nous, le jour que vous avez sélectionné, à côté de la Maison du terroir, à l’entrée de Maury.

Nous vous donnerons le dossier de jeu et les indications nécessaires pour le parcours.

Réservation

Adulte, Enfant

Dates

Mardi 17 juillet – 10h, Mardi 24 juillet – 10h, Mardi 31 juillet – 10h